Comment bien choisir son casque de boxe et MMA ?

boxeur qui s'equipe avec casque de boxe avant combat

Le casque de boxe est l’un des équipements de sécurité les plus importants qu’un combattant puisse acheter. Bien que des études aient démontré qu’un bon casque de protection permet de réduire considérablement les chocs transmis au cerveau, tous les combattants et certaines organisations de boxe ne sont pas convaincus qu’il évite réellement les commotions cérébrales.

En revanche, il y a peu de débats sur le fait qu’un casque protecteur réduit considérablement le nombre de coupures superficielles et d’ecchymoses au visage ; le genre de blessure qui pourrait rapidement ruiner un match ou un entraînement de préparation.

Il est bien évident qu’en boxe ou en MMA, le meilleur moyen de protéger sa tête est d’éviter les coups, ce qui est quasiment impossible. La seconde solution est d’utiliser un bon équipement de sécurité et c’est là que le casque de combat entre en jeux. Le casque est également appelé « chef de garde » dans le milieu de la boxe.

Les pour et les contre du casque de combat

(Pour n°1) Aide à prévenir les coupures
Le rembourrage du casque couvre les zones les plus sensibles du visage sur lesquelles les gants peuvent facilement écorcher la peau. Au cours des dernières années, les organisations et les compétitions ont fait des allers et retours sur la décision du port de casque protecteur.

Dans certains cas, il semblerait que ne pas porter de casque soit plus sûr contre les risques de dommages au cerveau , mais l’inconvénient est une augmentation importante des coupures. Le rembourrage du casque protège vos yeux, vos joues et votre mâchoire. Pour une protection accrue contre les coupures, il est possible d’appliquer de la vaseline sur les autres zones du visage plus exposées.

(Pour n°2) Protège le nez et le menton
Le nez fait une belle cible pour un coup de poing, et provoque beaucoup de soucis quand il est cassé. Un casque de boxe avec rembourrage et muni d’une protection intégrale peut vraiment préserver cet organe face à ce genre de coups. Les combattants qui pratiquent le sparring peuvent vraiment tirer profit d’un casque protecteur, ce qui leur permet de réduire considérablement les risques d’écorchures ou de fracture du nez et du menton.
(Pour n°3) Réduit les ecchymoses
Les coupures sont évidemment mauvaises, mais les ecchymoses peuvent être tout aussi préjudiciables, voire plus douloureuses. Pour tous ceux qui pratiquent la boxe en amateur et qui ont une activité professionnelle où l’image est importante, se rendre au travail avec des yeux au beurre noir n’est certainement pas envisageable. Dans ce genre de situations, un bon casque est un investissement à réellement envisager.
(Contre n°1) Réduit le champ de vision
La présence d’un rembourrage en mousse crée des angles morts dans votre champ de vision. Plus le casque est rembourré, plus il peut gêner votre champ de vision durant un combat. Pour cette raison, les casques de compétition ont le moins de rembourrage possible: le rembourrage des joues, du menton et du visage est retiré afin de mieux voir pour éviter les coups.
(Contre n°2) Offre une cible plus importante à frapper
Une des raisons pour lesquelles les organisations de boxe amateur commencent à renoncer aux casques protecteurs durant les compétitions, c’est que le rembourrage crée une plus grande surface de frappe, ce qui entraînerait un nombre accru de blessures à la tête.
Les détracteurs de cette décision affirment que les preuves sont anecdotiques et que l’augmentation des coupures faciales compense largement le risque de traumatisme crânien lié au casque. En fin de compte, utilisez l’équipement que votre organisation préconise et portez toujours un bon casque protecteur pendant les séances d’entraînement de combat (spaaring) et celles comportant un risque de contact au visage.
(Contre n°3) Créer un faux sentiment de sécurité
Le fait de porter un casque confortable peut donner un faux sentiment de protection aux combattants, les incitant ainsi à prendre plus de risques pouvant nuire à leur bien-être. Ce n’est pas parce que vous portez un casque protecteur que vous ne pouvez pas subir une lésion cérébrale à la suite d’un coup direct.
Les entraîneurs savent qu’en l’absence d’un bon état d’esprit, se battre avec un casque protecteur peut être plus dangereux. Il est bon de se sentir en confiance avec la meilleure protection possible pour se protéger la tête, mais il est essentiel pour le combattant de se comporter comme s’il n’avait aucune protection.

Le casque de combat permet-il de limiter les commotions cérébrales ?

Vous avez peut-être remarqué que je n’ai pas mentionné la prévention des commotions cérébrales comme un avantage du casque. Contrairement à la croyance populaire, l’utilisation principale de cette protection est utilisée pour empêcher les coupures au visage, les blessures au nez et les contusions. Les casques protecteurs ne préviennent pas nécessairement les commotions cérébrales. La meilleure protection à long terme consiste à porter un casque protecteur ainsi qu’un protège-dents.

Malgré de nombreuses études, les données ne permettent toujours pas de déterminer si le port d’un casque protecteur contribue à réduire le nombre de commotions cérébrales dans les sports de combat. Même si le CIO (Comité international olympique) a retiré l’exigence relative au port du casque pour la boxe olympique, il est important de noter que l’Association Ringside Physicians (organisation de médecins œuvrant dans les domaines de la boxe et des arts martiaux) ne soutient pas le retrait de cet équipement de protection lors des compétitions amateurs de boxe.

Ligne de fond

Le rôle principal d’un casque de boxe est de vous protéger des coupures et des blessures au visage. Bien que le rembourrage puisse également aider à minimiser l’impact des coups de poing, ce n’est pas une excuse pour négliger votre garde et vos techniques de défense. De plus, il est très important que vous choisissiez un casque qui vous va parfaitement, sans glisser ni bloquer votre angle de vue. La section suivante contient quelques indications sur la manière de choisir le meilleur casque pour le combat et la compétition.

Les différents styles de casques de combat

Les casques de combat se ressemblent sur beaucoup de points. Cependant, vous avez surement déjà remarqué que certains sont considérés comme meilleurs pour la boxe, tandis que d’autres sont recommandés pour les autres disciplines des arts martiaux, notamment le MMA et le kickboxing.

Alors, quelle est la différence entre un casque de boxe et de kickboxing ou un protège-tête pour le MMA ?

Le casque de boxe de compétition

Les casques de compétition ont un rembourrage plus simple et moins enveloppant au niveau des joues. Cette conception aide à garder la tête aussi mobile que possible et permet une meilleure vision. Chaque coup de poing que vous pouvez voir venir est un coup auquel vous pouvez réagir et limiter son impact.

Dans le même ordre d’idée, un casque plus léger vous permet de bouger plus rapidement, et d’échapper aux coups de poing qui pourraient autrement vous toucher le menton ou les joues. Pour un gage de qualité sur une marque US, recherchez un casque certifié par USA Boxing ou AIBA, que vous pouvez repérer grâce à l’étiquette approuvée présente sur le rembourrage.

Le casque de boxe sparring

Ils sont nettement plus matelassés que les casques de combat classiques. Ces modèles peuvent toutefois différer en fonction de leurs dispositifs de protection supplémentaires. Par exemple, certains offrent une protection complète du visage et ont donc été surnommés « Face Savers ». Ces styles offrent une bien meilleure protection contre les bleus et les coupures sur le visage. Mais leur inconvénient majeur est qu’ils gênent grandement la visibilité.

Les modèles à face ouverte sont comme leur nom l’indique… ils laissent une grande partie du visage exposé. Ces modèles sont les plus faciles à trouver en ligne et dans la plupart des magasins de sport et s’adressent principalement aux personnes qui n’aiment pas la sensation d’être enfermées. Leur principal avantage est leur excellente visibilité. Mais c’est aussi leur principal inconvénient, car une grande partie du visage, à savoir les joues, les yeux et le menton, n’est pas protégé face aux coups susceptibles de provoquer des ecchymoses et des saignements.

Le casque de boxe-thaï (kick boxing)

Les casques de boxe-thaï (muay-thaï) ressemblent beaucoup aux modèles pour la boxe  et dans de nombreux cas, ils peuvent être utilisés de manière interchangeable. La seule différence est souvent la marque (marque de boxe vs marques de muay-thaï), mais vous pouvez être sûr que leurs performances sont similaires. Les casques utilisés en boxe-thaï et en kick-boxing peuvent également avoir une protection au niveau du menton en raison de la variété des frappes.

Le casque pour sport mixte et MMA

Les casques de MMA sont différents des protège-têtes des autres disciplines, tant en termes de conception que de quantité de rembourrage. Dans les arts martiaux mixtes de nombreuses techniques diffère de la boxe comprenant des projections au sol, des prises et des enchainements aux sols. En conséquence, les casques MMA ont tendance à avoir un rembourrage plus ferme que ceux des autres disciplines comme la boxe et le muay-thaï.

Les 6 meilleurs casques pour la boxe, MMA et boxe-thaï

RDX HGR T1B

casque intégrale RDX Combox

Le RDX HGR T1B est actuellement l’un des casques les plus recherchés pour les personnes qui souhaitent bénéficier d’une protection totale de la tête lors des combats ou de l’entraînement. Considérant qu’il est disponible dans toutes les tailles (petit, moyen, grand et très grand), ce modèle est également l’un des meilleurs casques de boxe pour enfants, comme l’affirment la plupart des parents dans les commentaires.

Le RDX HGR est assez efficace pour son prix. Comme la plupart des équipements RDX, le rembourrage est excellent, avec une mousse spéciale composée de trois couches. On retrouve une couche de gel et une partie en spongeX pour mieux diffuser la puissance des chocs. Le matériau extérieur se compose de l’excellent cuir synthétique Mayahide pour lequel la marque est réputée.

Le T1B n’a pas de jugulaire, il suffit de le mettre sur la tête, de le serrer à l’aide des bandes en velcro ! Il possède un protège visage en plastique à l’aspect amusant, mais qui est entièrement optionnel et amovible. Une fois que vous l’enlevez, vous verrez qu’il y a des protégés joues standard comme sur la plupart des casques d’entraînement.

Qualités

  • Bon confort
  • Disponible dans toutes les tailles et couleurs
  • Bonne durabilité pour son prix
  • Prix très attractif
  • Partie extérieure en cuir maya (cuir synthétique le plus proche du vrai cuir)

Défauts

  • Le masque de protection facial empêche de bien voir

Venum Élite

casque boxe thaï Venum Elite vert

Il y a toujours quelque chose de bien avec les accessoires de combat fabriqués en Thaïlande, surtout s’ils sont d’une grande marque comme Venum. C’est l’une des meilleures marques de casques de boxe d’aujourd’hui et un fabricant incontournable pour les amateurs de boxe et de MMA qui recherchent un prix abordable sans sacrifier leur niveau de protection.

Le casque Venum Elite est le grand frère du Challenger 2.0 ; un autre modèle hautement recommandé qui comme son nom l’indique a été conçu pour les boxeurs d’élite. Et c’est d’ailleurs la principale différence entre ces deux modèles. L’Elite a un profil beaucoup plus rabaissé et un design simplifié. Il est aussi beaucoup plus léger que l’Hayabusa T3 Kanpeki présenté ci-dessous. Cette association permet d’esquiver et de contre-attaquer plus facilement et rapidement.

L’une des raisons pour lesquelles les produits Venum apparaissent toujours dans presque toutes les listes des meilleurs équipements est que la plupart d’entre eux sont faits à la main. Eh oui ! c’est très important, car c’est une garantie que le casque est fabriqué par un ouvrier expérimenté et non par un robot. Cela signifie également que chaque couture est réalisée avec précision et avec un meilleur contrôle de la qualité.

Le casque Venum Elite a une coque extérieure en cuir skintex. Ce n’est pas du cuir pur, mais c’est de loin l’une des meilleures imitations du cuir véritable et ce qui rend Venum si populaire. Il est relativement durable pour son prix et le bon point est qu’il ne nécessite pas une longue période de rodage.

Ce casque fait également une différence en termes de rembourrage et offre une protection complète de la tête, du menton, des joues et du front. Ce modèle offre également une bonne protection autour des oreilles pour les cas où un coup de poing égaré viendrait toucher cette zone.

Qualités

  • Léger pour ne pas entraver les mouvements rapides de la tête
  • Superbe protection de la tête
  • Bonne respirabilité
  • Très confortable
  • Bonne visibilité

Défauts

  • Taille pas toujours adaptée

Venum Challenger 2.0

casque de protection semi integral Venum 2.0

Le Venum Challenger 2.0 est une alternative abordable à l’Élite que nous avons vue juste au-dessus. Il offre également un rembourrage plus important, ce qui correspond mieux aux critères d’un casque de boxe pour débutants.

Il s’agit d’un casque de protection intégral avec un rembourrage assez large au niveau des zones les plus sensibles : joues, menton et tempes. Ce rembourrage est assez épais et peut faire jusqu’à 3,8 cm autour des joues et des tempes. C’est un modèle à taille unique avec beaucoup de flexibilité qui permet d’obtenir un bon ajustement personnalisé en fonction de la taille de la tête. La plupart des utilisateurs rapportent qu’il s’adapte bien, même s’il existe des cas de plaintes d’acheteurs avec des têtes trop grandes et trop petites.

La Venum 2.0 Challenger a été doublée avec du cuir skintex à l’extérieur. Dans l’ensemble, ce cuir synthétique est confortable et doux au toucher, tout comme la doublure en tissu présente à l’intérieur. Une autre chose qui plait sur le Venum challenger, c’est qu’il est bien ventilé et qu’il ne fait pas trop transpirer par rapport à d’autres modèles similaires.

Pour son prix, le Venum 2.0 Challenger est un casque recommandé pour les débutants et les pratiquants de niveau intermédiaire. Bien qu’il ne promette pas des décennies d’utilisation, il a beaucoup à offrir en termes de protection, de confort et d’ajustement. Il est également assez performant en termes de visibilité et peut donc être utilisé pour la boxe, le MMA et la boxe thaïlandaise.

Qualités

  • Très protecteur
  • Prix raisonnable
  • Confortable
  • Ne fais pas trop transpirer

Défauts

  • Taille unique
  • Peut être encombrant pour les petites têtes

Everlast 4022 Everfresh

casque de boxe Everlast 4022 everfreshL’Everlast Everfresh peut être intéressant si vous êtes à la recherche du casque le plus abordable disponible sur le marché. Il s’agit d’une option peu coûteuse avec une conception de construction de base qui cible plutôt les débutants ou tous ceux qui participent à des séances d’entraînement pas trop fréquentes et légères. Pour le combat dur et si vous pratiquez la boxe en tant que professionnel, envisagez un autre modèle de ce comparatif.

L’Everlast 4022 est un protège-tête à face ouverte en cuir synthétique surnommé Everhide par la marque. Ce matériau qui imite le cuir naturel n’est pas le plus durable du marché, mais il pourrait bien tenir le coup si vous ne vous entraînez pas tous les jours.

Conçu pour les combats légers, ce casque Everlast dispose d’une seule couche de rembourrage qui ne vise qu’à protéger votre peau des contusions et des coupures. Ne comptez pas top sur ce modèle pour absorber les chocs violents. En revanche, même avec son rembourrage léger, il offre tout de même une bonne protection du nez.

À l’intérieur, Everlast utilise son tissu Everfresh ; le même que le fabricant utilise pour la plupart de ses gants. Bien que les avantages de son traitement antimicrobien ne soient pas totalement démontrés, il est certain qu’il procure une bonne sensation et qu’il s’adapte bien après plusieurs séances. Attention son prix, devrait être d’environ 30€ ne l’achetez pas s’il coûte plus cher.

Qualités

  • Abordable
  • Très léger
  • S’ajuste bien

Défauts

  • Protection minimale
  • Pas conçu pour les combats soutenus et réguliers

Fairtex Super Sparring HG10

casque boxe thai fairtex super sparring

Tout comme Venum, Fairtex est une marque spécialisée dans les équipements de boxe-thaï. Son casque le plus populaire, le Super Sparring est aussi confectionné à la main en Thaïlande.

Le super sparring HG10 ressemble beaucoup au Venum Elite, mais il possède aussi quelques différences importantes à noter. Tout comme ce dernier, c’est un casque intégral avec protections des joues et du menton qui offre un bon équilibre entre protection, visibilité et poids. Dans l’ensemble, la forme est très similaire, mais la mentonnière est un peu plus haute et arrive plus sur l’avant du menton.

Les principales différences sont les matériaux et la façon dont ce protège-tête vient s’attacher à la tête. Le Supper Sparring HG10 est fait de cuir véritable, et possède un intérieur très confortable. L’ajustement se fait à l’aide de bande velcro à l’arrière et de lacets sur le dessus de la tête. Cette manière de le fixer est globalement fortement appréciée par les utilisateurs qui arrivent à l’ajuster parfaitement à leur morphologie, peut être encore plus qu’avec le Venum Élite.

A noter que ce modèle est disponible dans plusieurs tailles et 2 couleurs différentes. Quelle que soit votre préférence, le modèle Fairtex Super Sparring est un choix très solide pour le kickboxing et le muay-thaï.

Qualités

  • Offre une très bonne protection du menton, des joues et des oreilles
  • Léger et confortable
  • S’ajuste très bien grâce aux 2 modes de fixations
  • Fait en cuir véritable et assemblé à la main en Thaïlande

Défauts

  • Plus cher que la moyenne
  • La taille est souvent trop petite (envisagez de prendre une taille au-dessus)

Casque T3 Hayabusa (le meilleur pour le MMA)

casque MMA boxe T3 hayabusa

Le T3 Hayabusa est un casque de MMA haut de gamme qui convient aussi parfaitement pour la boxe, le muay-thaï ou le kick-boxing. Il est léger, mais offre une bonne protection pour le combat et le grappling. Le rembourrage couvre bien le dessus de la tête et les oreilles. Sa conception de protection complète avec mentonnière intégrée protège efficacement l’ensemble du visage et sa surface profilée facilite la déviation des coups. Et même avec tout cela, le Hayabusa conserve une large ouverture pour bien voir l’adversaire.

La coque extérieure de ce protège-tête est en cuir synthétique appelé Vylar-2. Ce matériau est vraiment durable et est conçu pour empêcher les fissures et l’écaillage qui peuvent se produire lorsque le cuir se dessèche. De plus, il est facile à laver et à entretenir. À l’intérieur du protège-tête se trouve une doublure en tissu qui évacue la sueur du visage et l’aide à sécher rapidement.

La Hayabusa T3 se fixe à l’aide de sangles croisées sur la partie arrière pour bien le faire tenir sur la tête. L’excellent rembourrage, la bonne visibilité et le tissu AG avec technologie antimicrobienne XT2 placent le Hayabusa au sommet de sa catégorie.

Qualités

  • Flexible et très léger
  • Coque extérieure ultra-durable
  • Assure un ajustement sûr et confortable avec le système de sangles croisées (T-Cross)
  • Technologie antimicrobienne et anti-transpirante
  • Champ de vision large

Défauts

  • Vendu plus cher en France (environ 20€ de plus avec les frais de port)
  • Une seule taille disponible qui ne convient pas aux plus grosses têtes (attention au-delà de 57 cm de tour de tête)

Comment bien choisir son casque de sports de combat ?

Contrairement à beaucoup d’équipements d’arts martiaux, il n’y a pas une caractéristique qui soit la « meilleure » pour les casques de protection. Il existe cependant des compromis qui ont des implications réelles lorsqu’un combattant entre sur le ring ou dans l’octogone. Certains de ces critères seront établis par votre club ou votre entraîneur, tandis que d’autres seront des préférences totalement personnelles. Voici les principaux aspects à considérer avant d’acheter.

Un ajustement sûr et confortable
Il est essentiel de porter un casque bien ajusté afin d’obtenir les meilleures performances et le meilleur niveau de sécurité possible. Une protection trop ample pourrait glisser durant le combat, gêner votre vision et accroître les risques de prendre un coup. Utilisez les guides de tailles de chaque fabricant et assurez-vous que les attaches pour le faire tenir soient efficaces (lacets et velcro). Si c’est un casque à taille unique adaptable, méfiez-vous si vous avez une tête d’une taille plus grande que la moyenne. Vérifiez dans les avis des clients si la taille peut poser problème ou posez la question sur le site avant d’acheter.

Un autre critère concernant l’ajustement et le confort du casque est le matériau utilisé pour la doublure. Une doublure lisse en vinyle peut devenir très visqueuse et glissante lorsqu’elle est trempée de sueur. Un casque ample et glissant peut facilement bouger de la tête du combattant en pleine action. L’autre style de doublure est en daim ou en microfibre. Ces doublures absorbent mieux l’humidité, mais dégoûtent certaines personnes en raison de la sensation qu’elles procurent lorsqu’elles sont humides. C’est à vous de voir, mais préférez une doublure anti transpirante et antimicrobienne si vous pouvez.

Les fixations utilisés
N’oubliez pas de vérifier le type de jugulaire et de fixations avant d’acheter. Une mentonnière à boucle réglable est normalement plus sûre qu’une sangle velcro. Une attache en scratch pourrait s’étirer et se détacher pendant l’utilisation, tandis qu’une boucle ne bouge pas.

Le même principe s’applique à la fermeture par le haut. Les casques munis de lacets sur le dessus sont généralement plus sûrs qu’une fermeture rapide à scratch. Si l’une des attaches dérape ou se décroche en plein combat le combattant court un risque non négligeable.

La sécurité du rembourrage par rapport à la visibilité
C’est l’une des plus grandes questions auxquelles il faut répondre avant d’acheter un casque de protection pour les arts martiaux. Une meilleure protection du visage, des yeux et du nez se traduira souvent par un angle de vision plus réduit. Comme nous l’avons déjà dit précédemment, la meilleure défense est de ne pas se faire toucher, et trop de protection peut être contre-productive pour parvenir à cet objectif. C’est pourquoi les casques de compétition possèdent des protections de joues plus petites et n’ont généralement pas de protège-nez ou de protège-menton qui sont trop gênants.

Réfléchissez-y de cette façon : même si vous prenez un coup, quand vous le voyez venir, vous pouvez au moins partiellement éviter une frappe directe. C’est particulièrement vrai pour les crochets et les uppercuts. Si c’est un direct, vous pouvez le voir venir droit devant vous, mais un crochet ou un uppercut arrive toujours d’un angle de votre vision périphérique qu’un rembourrage encombrant pourrait vous empêcher de voir.

Rembourrage en mousse Vs gel
Le gel est une alternative très appréciée à la mousse comme rembourrage pour les gants MMA, les protège-tibias et la plupart des gants de boxe. Le gel ne subit pas de compression, même après plusieurs coups répétés. Il est également censé être plus efficace pour dissiper la force d’impact d’un coup de poing ou d’un coup de pied.

Certains combattants ne jurent que par le rembourrage en gel, en disant que lorsqu’ils sont passés à cette matière, la douleur causée par l’utilisation de mousse aplatie a disparu et leur a permis de mieux poursuivre leur entraînement.

La taille et le poids
Plus le rembourrage est épais, plus votre tête devient une cible importante pour votre adversaire et plus vous êtes lourd pour bouger et éviter les coups de poing. C’est donc encore un autre compromis qu’un boxeur devra faire.

Un rembourrage plus fin offre moins de sécurité, mais peut vous donner l’impression d’être plus léger et plus agile et augmenter la confiance dont vous avez besoin pour vous entraîner. De même, les casques dotés de protections nasales ou buccales pèsent généralement plus lourd. Il s’agit en grande partie d’une préférence personnelle, mais un casque de qualité supérieure est généralement aussi plus léger et peu massif.

Les casques de boxe pour femme
Le meilleur casque de boxe pour femmes respecte les mêmes critères que pour les hommes. Choisissez du matériel de qualité si vous pouvez vous le permettre. Il est recommandé aux boxeuses d’éviter les casques munis de cages faciales et de protections nasales ou buccales si c’est possible. Malheureusement, il arrive que certains clubs de sport exigent un de ces modèles. Il vous faudra dans ce cas apprendre à vous entraîner avec quelques angles morts.

Il est recommandé de tester à l’avance une protection en empruntant un équipement à un partenaire ou en l’essayant directement en magasin, puis de commencer avec un casque bon marché. Ensuite, vous pouvez débourser un peu plus d’argent pour de meilleurs modèles avec lacets, jugulaires à boucle et une certification.

Laisser un commentaire